La Floride, un marché immobilier attractif pour l’investisseur français moderne





La Floride, un marché immobilier attractif pour l’investisseur français moderne

Malgré des circonstances de moins en moins favorables, l’immobilier demeure une valeur refuge pour 70 % des français qui vont privilégier ce type d’investissement. De nombreuses études permettent de mieux comprendre les motivations des investisseurs locatifs. On retient en premier lieu la volonté de se forger un patrimoine. Viennent ensuite le besoin de disposer d’un revenu complémentaire en vue de la retraite et le désir de faire diminuer ses impôts. Mais il n’est plus possible aujourd’hui de s’appuyer sur l’immobilier pour gagner de l’argent comme c’était encore le cas il y a une vingtaine d’années. Certains Français n’hésitent donc pas à se tourner vers des marchés plus porteurs, par exemple en investissant en Floride.

Marché immobilier français : dynamisme et hausse de prix

2017 a été une année record pour les prix de l’immobilier. Après quatre années de baisse successive de 2012 à 2015, puis un léger rebond en 2016 (+1,5 %), les prix ont carrément flambé l’an passé avec + 2,9 % pour les maisons et + 4,2 % pour les appartements. L’Insee a observé qu’ils avaient augmenté environ huit fois plus rapidement que l’indice des prix à la consommation. La Fédération Nationale de l’Immobilier nous apprend de son côté que l’on approche le million de logements vendus, un nombre proche du record de 2007.

La capitale est un indicateur clé de la santé du marché immobilier national, et elle a vu en 2017 le prix moyen au mètre carré dépasser les 9000 € ce qui représente une hausse proche des 10 %. Cette tendance a été observée dans de nombreuses grandes villes françaises, confirmant ainsi un manque d’adéquation entre l’offre et la demande au niveau du prix de l’immobilier. De nombreux ménages ont ainsi préféré reporter leur projet d’investissement et attendre une période plus propice aux bonnes affaires. Du côté des investisseurs, cette hausse des prix, qui connaît un léger tassement sur le premier semestre 2018, dégrade les rendements locatifs et limite les plus-values.

De nombreux freins pour les investisseurs

La France vient d’adopter une mesure transformant l’ISF en impôt sur la fortune immobilière, avec pour objectif de stimuler l’activité économique en exemptant de taxes les placements financiers et les valeurs mobilières. Cela va dans le sens d’un certain durcissement de la fiscalité qui évolue clairement en défaveur des investisseurs depuis plusieurs années. L’instabilité juridique que dénoncent certains syndicats de propriétaires immobiliers ne fait que renforcer ce climat de défiance.

L’accroissement des risques locatifs constitue un autre écueil important. Les statistiques nous apprennent que de plus en plus de propriétaires sont confrontés à des cas d’impayés ou de dégradation de leurs biens. Si l’on ajoute à cela des coûts de construction en hausse pour répondre à des normes toujours plus exigeantes et un processus d’acquisition que l’on compare souvent à un parcours du combattant, on commence à mieux comprendre pourquoi de nombreux investisseurs français tendent à se tourner vers d’autres solutions pour faire fructifier leur patrimoine. Certains d’entre eux n’hésitent pas à effectuer un placement immobilier aux USA pour profiter de conditions nettement plus avantageuses.

La Floride un marché immobilier en plein boom

La solution de diversification idéale doit répondre à plusieurs impératifs, au premier rang desquels figurent de bonnes performances et un risque parfaitement maîtrisé. Si en plus on peut s’appuyer sur des actifs liquides et peu volatiles, on approche du Graal. Direction la Floride pour en savoir plus et pourquoi pas acheter une maison aux États-Unis !

Acheter aux États-unis - Centre ville de Miami

Le cas particulier de la Floride du sud-est

Avec plus de 21 millions d’habitants, la Floride est le troisième état le plus peuplé des États-Unis, et le quatrième en matière de PIB. Il faut savoir que l’on y enregistre deux fois plus de transactions immobilières qu’en France. Mais les experts de l’immobilier sont allés plus loin dans leur analyse et ils ont constaté que trois des dix villes américaines jugées les plus propices aux investissements immobiliers sont situées en Floride du sud-est. Miami, Fort Lauderdale et West Palm Beach constituent la huitième plus grande aire métropolitaine des USA. Taux de chômage faible, économie dynamique, forte demande locative… Ce n’est pas par hasard que la Floride est la 4ème destination mondiale pour les investisseurs immobiliers.

Une fiscalité attractive et des procédures simplifiées

Avec des prélèvements extrêmement faibles et de nombreuses niches fiscales accessibles aux étrangers, il est possible d’accéder à une imposition proche de zéro pour les investissements inférieurs à 300.000 $. En ce qui concerne les procédures d’acquisition et de revente, elles sont bien plus simples et rapides que ce qui se fait dans l’hexagone ce qui favorise la liquidité du produit. C’est donc le bon moment pour investir sur un marché à tendance haussière avec des prix des maisons aux États-Unis que les observateurs américains jugent encore sous-évalués de 10 à 20 % selon les régions.

Aucun commentaires

Répondre à